Ce qu’il faut retenir sur le label BBC RT2012

Les normes et règles dans la construction sont en constante évolution pour suivre les avancées des technologies utilisées comme c'est le cas du label BBC-Effinergie par exemple qui est devenu BBC-Effinergie. Cependant, il n'y a pas de rupture entre ces deux normes, mais plutôt des améliorations qui sont apportées à l'ancien, donc aucun changement réel à redouter.

Le label BBC Effinergie

• Le principe

Ce label concerne la consommation d'énergie d'un logement. Un Bâtiment Basse Consommation est donc un bâti qui a besoin de moins de 50kWh/m2/an pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et la climatisation. Cette règle n'est pas rigide puisqu'il y a des prises en compte du climat de la région et de la situation en altitude, le but reste cependant de diminuer la consommation par rapport à celle de la maison standard de même dimension.

• La Règlementation Thermique RT 2012

Le document qui sert de cadre pour l'application et les travaux à réaliser est dans la Règlementation Thermique RT 2012 ; ce qui est déjà une amélioration par rapport à la RT 2005 de la maison passive qui a un besoin énergétique de 91 à 150kWh/m2/an. Les détails sur cette RT 2005 sont dans le JO du 15 mai 2007. Une manière d'améliorer la performance est de traquer les infiltrations d'air et de faire en sorte que l'imperméabilité contre cet élément soit presque absolue.

Le nouveau label BBC Effinergie+

• BBC Effinergie+

Par rapport à l'ancien label, il y a plus de règles à suivre. Comme l'objectif est la rédaction de nouveau RT 2020, augmenter les critères de façon graduelle évite la rupture entre l'ancien et le nouveau. Ainsi, l'Effinergie+ se rapproche des récentes règlementations thermiques. Le point essentiel est surement la diminution à moins de 20% le Bbio maximum qui soit autorisée, ou inférieure à celle de la RT 2012.

• Dans le nouveau label

La consommation pour les postes de grosses dépenses comme le chauffage, la climatisation, la production d'eau chaude, l'éclairage et l'électricité est particulièrement ciblée pour une diminution. Pour la nouvelle règle, l'objectif est d'atteindre moins de 45kWh/m2/an en 2014 pour aller au-delà, soit moins de 40kWh/m2/an pour les années à venir. Cependant, les dérogations suivant la région et l'altitude sont toujours maintenues. De plus, comme l'air est le vecteur de propagation du froid, l'étanchéité par rapport à cet élément sera particulièrement étudiée. Ainsi, le seuil de 0,6 m3/h/m2 sera ramené à 0,4/m3/h/m2.

Les améliorations apportées à la nouvelle BBC

Trois points sont revus dans la nouvelle règlementation :

1. Amélioration de la performance énergétique

L'isolation par l'extérieur permet de changer le Bbio de la maison pour qu'il baisse. De plus, la maitrise des dépenses sur les cinq principales en énergie des bâtiments, habitation et tertiaire permet de diminuer la consommation globale. L'étanchéité de la maison par rapport à l'air combiné à une ventilation au débit contrôlé sera un atout qui permet aussi de baisser le besoin en chauffage.

2. Contrôle de consommation

Lorsque le compteur tourne sous les yeux, le réflexe est de gagner en consommation. Une façon de sensibiliser l'utilisateur est alors de placer des instruments de mesure sur presque toutes les prises et de donner une évaluation des besoins de chaque équipement.

3. Affichage obligatoire

Connaitre la consommation permet de limiter l'usage et c'est aussi une manière de bousculer les habitudes des usagers sur le nombre de kg de CO2 par temps d'utilisation, suivant le type d'énergie utilisé.

 

Pour toutes questions ou remarques, n'hésitez pas à nous contacter.